Ces derniers jours l’ensemble des médias Français, nous parlent de la situation alarmante de dette publique en Irlande, Espagne, Portugal et enfin Italie. Et l’UE s’interroge sur la nécessite d’injecter des milliards d’Euro dans l’économie de l’Irlande pour maintenir la stabilité de la monnaie Européenne. Je passerai sur le détail des effets d’une tel intervention qui d’après tous les économistes aurait pour but de sauver la zone Euro mais qui pour moi signifie la protection des acquis des banques Européennes.

Mais je m’interroge sur la situation de la France qui me semblait beaucoup plus endettée que l’Irlande. Et je suis tombé sur cette animation qui vous précise la situation de tous les pays du monde en temps réel et de façon dynamique.

Je vous laisse juger par vous même.
Via : The Economist

Articles similaires :


  • Pingback: Tweets that mention Carte intéractive de la dette publique mondiale | Mistipi -- Topsy.com()

  • Ce que l’on mettais en avant en Irlande c’est la capacite a absorber le changement. Bien sur lorsque l’on vient d’un pays European qui a capitalize sur des siecles de politique coloniale on a evidement la main haute bien que cela change avec la Chine qui reprend bien des invstit strategiques en Afrique notament. Pour les pays qui on du passer par le colonialisme ce n’est pas toujours facile mais en entreprise comme dans un pays, la capacite a absorber les changements et a avancer est clef. La France en est incapable et va de maniere indeniable a la faillite et quand cela arrivera elle ne sera pas capable de se relever, l’Irlande. Je pourrais citer en example les greves recentes mais il y a bien plus. L’Irlande a subi la crise de plein fouet et a fait des erreurs d’ultra deregulation, mais comme on fis ici watch this space, elle se relevera vite.

  • Jeft

    A aucun moment je n’ai critiqué la position de l’Irlande dans cette histoire. Au contraire, je pense que la volonté absolut de l’Irlande de s’en sortir tout seul est louable. Je porte un jugement un peu plus critique sur la volonté de l’Europe de mettre des milliards d’euro pour soi-disant aider l’Irlande. Mais je pense plutôt que c’est les banques Européennes qui mettent la pression de façon à ce que notre monnaie ne s’ecroule pas et qu’ils conservent le pactol ammacé cette année.