D’après le site d’information Espagnol EcoDiario, le tribunal suprême Allemand (BGH) a condamné une femme ayant laissée sa connexion Wifi accessible à tous. Il s’agit là, du seul délit qu’elle aurait commis. Cette affaire a été portée en justice car une personne c’est connectée à Internet via cette connexion et à télécharger de la musique illégalement.

Le tribunal a jugé que la propriétaire n’avait pas suffisamment protégé son accés à Internet. Celle-ci n’a pas eu à payer de dommages et intérêts au demandeur mais a dû rembourser les frais de justice.

Cette réglementation s’appliquerait également aux accès collectives comme les hôtels, restaurants, cafés…

Voilà ce que nous risquons tous, si notre justice s’inspire de celle de nos voisins allemands.

Plus sérieusement, jusqu’où ira la protection des droits d’auteurs. Pour que ces malheureux millionaires ne perdent pas une partie de leurs fortunes, ils sont prêt à traîner en justice tout le monde. Heureusement, que le tribunal n’a pas fait payé de dommages et intérêts.

Sachez que même si vous avez sécurisé votre connexion Wifi, votre IP pourrait être retrouvée sur un site de téléchargement Torrent, car certain de ces sites menacent d’utiliser un code appelé SeedFuck qui générerons de fausses adresses IP de connexion ( qui pourrait être la votre ) afin de noyer la surveillance d’Hadopi dans des procédures judiciares avec des innocents. Voir explication sur le site de l’excellent Korben.

Attendons nous tous à subir ce genre d’injustice.

@ plus.

Articles similaires :